DIY GIFTS

Avec les fêtes qui approchent à grands pas, j'ai décidé cette année de préparer quelques cadeaux. Sur ma liste « à faire soi-même » figurent les magnifiques sachets de truffes au chocolat et de « boulettes enivrantes ». Simples à confectionner et succès garanti auprès des amis et des proches : je sens que je vais faire des heureux ! Remplacez l'alcool et l'enrobage si vous avez envie de quelque chose de différent ; la recette de la ganache reste identique.

Joyeuses fêtes !

 

Truffes alcoolisées au chocolat

Pour environ 25-30 truffes

 

3 dl de crème fraîche épaisse

300 g de chocolat noir (avec minimum 70 % de cacao de préférence) ou de chocolat blanc solide haute qualité, en petits morceaux

1 noix de beurre

1 c. à soupe de liqueur d'orange (Cointreau ou Grand Marnier), ou 1 c. à soupe de rhum de noix de coco (Malibu)

Zeste d'½ orange ou d'1 citron vert, finement râpé

1 pincée de sel marin

100 g de noix de coco grillée, pour décorer

3-4 c. à soupe de cacao en poudre, pour décorer

Zeste d'orange confit, pour décorer

 

Dans une petite casserole, faire chauffer la crème jusqu'à frémissement, sans faire bouillir. Retirer du feu puis ajouter le chocolat de votre choix et le beurre. Remuer de temps en temps avec une cuillère jusqu'à consistance lisse. Pour le chocolat noir, ajouter la liqueur, le zeste d'orange et la pincée de sel, puis bien remuer jusqu'à obtenir un mélange homogène. Pour le chocolat blanc, procéder de la même manière mais à la place, ajouter le rhum de noix de coco, le zeste de citron vert et la pincée de sel. Couvrir et réfrigérer jusqu'à consistance ferme. Retirer du réfrigérateur environ 10 minutes avant le roulage.

À l'aide d'une cuillère parisienne ou de deux cuillères à café, former des boulettes de 2 cm de diamètre à partir du mélange. Rouler les boulettes entre vos mains pour bien les arrondir. Cette étape doit être réalisée rapidement, car la ganache commencera à fondre sous la chaleur de vos mains. Si la chaleur de la pièce rend la manipulation difficile, faire des boulettes grossières, mettre au congélateur pendant 10 minutes, puis les rouler à nouveau.

Enrober les truffes en les saupoudrant de cacao (pour le chocolat noir) ou de noix de coco grillée (pour le chocolat blanc). Les truffes se consomment fraîches et se conserveront jusqu'à 2 semaines dans un contenant hermétique placé au réfrigérateur.

 

Boulettes de Noël enivrantes

Pour environ 24 boulettes

 

120 g de sucre glace

155 g de sablés écrasés, Walkers par ex.

85 g de noix de macadamia grillées et hachées (non salées)

4 c. à soupe de beurre, fondu

4 c. à soupe de rhum brun

¼ c. à café de cannelle moulue

¼ c. à café de noix de muscade fraîchement râpée

¼ c. à café de pâte de vanille

¼ c. à café de sel marin

 

Mettre 40 g de sucre glace dans un petit bol. Dans un saladier, mélanger le reste du sucre avec tous les autres ingrédients. Réfrigérer jusqu'à consistance ferme, 1-2 heures.

Prélever des bouts du mélange à l'aide d'une cuillère à café (une cuillère bombée par boulette), puis former des boulettes d'environ 2 cm avec vos mains. Les placer sur une plaque à pâtisserie, recouvrir de film plastique puis réfrigérer pendant au moins 12 heures ; les conserver jusqu'à 2 semaines. Juste avant de les emballer ou de les servir, rouler les boulettes dans le sucre glace en les enrobant de manière uniforme.

Vive les fêtes !

 


Figues fraîches enroulées de jambon cru rôties avec miel de thym

Pour 4 personnes
1 paquet de thym frais, environ 20g, rincé mais pas haché
1x 250ml de miel liquide de la région
4 grandes figues fraîches, coupées en quarts
100g jambon cru de la région
2 cuil. à soupe d’huile d’olive
1 paquet (environ 200g) de feuilles de salade tendres, lavées
sel et poivre à votre volonté

Préchauffez le four à 200ºC. Versez tout le miel dans une petite casserole et ajoutez-y le thym. Chauffez à feu doux et faites mijoter le tout. Otez ensuite du feu et laissez infuser un minimum de 30 minutes, plus longtemps si possible. Passez au tamis pour sortir le thym et dégustez. Corrigez l’assaisonnement avec du sel si nécessaire. Mettez de côté. Vous pouvez conservez ceci durant un mois au frigo dans un récipient hermétique. Coupez le jambon cru en tranches sur ¾ de la longueur des figues. Enroulez chaque figue dans la tranche correspondante à sa taille et placez-la sur une feuille de papier sulfurisé sur une plaque du four. Brossez chaque figue délicatement d’huile d’olive et assaisonnez. Placez votre plaque dans le four chaud jusqu’à ce que le jambon soit doré (environ 5 à 8 minutes). Sortez du four et laissez refroidir un peu. Placez les feuilles de salade dans un bol et versez dessus le reste de l’huile d’olive et un peu du miel au thym. Mélangez, corrigez l’assaisonnement et posez une cuillérée au centre de chaque assiette. Nichez les figues autour les feuilles et versez-y encore du miel. Miam-miam!


Marmelade à l’Orange Confite

Rafraîchissante, acidulée et ce que j’appelle ‘le paradis sur toast’, la marmelade est un très bon remontant, que cela soit tôt (ou un peu plus tard!) dans la matinée.

Sa magnifique couleur vive me met du baume au cœur et quand celle-ci recouvre du pain grillé et beurré, cela émoustille mes papilles gustatives! [quote_center]Un pot de cet or, délicieux et luxueux, est un cadeau créé avec amour et à offrir à vos proches pendant les fêtes de fin d’année.[/quote_center] Cela en vaut vraiment la peine et sera beaucoup plus appétissant que ce que vous trouvez dans les magasins; j'espère que vous l’essaierez et l'apprécierez! Bonnes vacances!
Marmelade à l’Orange Confite
Remplit 5 ou 6 bocaux de conserve normaux.

1kg ou environ 12 oranges, de préférence Séville mais toute autre variété (ou autre agrume) conviendra bien!
75ml de jus de citron (environ 2-3 citrons)
1.5kg de sucre de canne cristallisé, tel Demerara ou du sucre brut de canne

Brosser les oranges vigoureusement. Couper les en deux. Presser le jus, soit à la main ou en utilisant un presse-citron. Mettre le jus de côté. Couper chaque moitié en quartier. En utilisant un petit couteau de cuisine particulièrement bien aiguisé, trancher l'écorce, y compris la peau blanche, en très fines lamelles (ou en tranches plus épaisses si vous préférez une consistance plus dense).
Ajouter de l’eau froide afin d’obtenir 4 litres de jus d’orange frais, verser dans un bol avec l’écorce finement tranchée. Dans ce cas, vous aurez éventuellement besoin de plus qu’un bol. Mettre de côté dans un endroit frais et laisser reposer jusqu’au lendemain ou pour une durée maximale de 24 heures de temps.

_KJS3781Le lendemain, verser le jus et l’écorce déchiquetée dans une casserole en acier inoxydable ou émaillée ou une bassine à confiture et porter à ébullition. Lorsque le point d'ébullition est atteint, abaisser le feu et couvrir en continuant à laisser le liquide mijoter gentiment. C’est prêt quand l’écorce est complètement molle et translucide. Cela peut prendre entre une bonne heure jusqu’à 2 heures de temps, suivant l’épaisseur de vos tranches d’écorce. Le contenu de la casserole devrait réduire d’un tiers.
Une fois les fruits prêts, mélanger y le jus de citron et le sucre. Augmenter le feu et apporter la marmelade à vive ébullition. Mélanger jusqu’à dissolution du sucre. Ecumer toute la mousse qui remonte à la surface (autrement votre confiture pourrait être trouble). Laisser cuire à ébullition vive pendant 15-20 minutes (ne pas mélanger à ce stade). Prendre une cuillère à soupe de confiture, la mettre sur une assiette et placer la dans le réfrigérateur pendant quelques minutes. Si une peau épaisse se forme sur la surface de la marmelade réfrigérée, celle-ci est prête et le feu peut être éteint. Si l’échantillon est encore liquide, laisser la marmelade bouillir plus longuement. Tester toutes les 10 minutes. Vous pouvez également utiliser un thermomètre à confiture ou à bonbons; le mettre dans la marmelade jusqu’à ébullition, lorsque la température s’affiche à 104.5°C, le point de gélification a été atteint. Certaines mixtures prennent jusqu’à 50 minutes pour atteindre la consistance de gélification. Une fois atteint, enlever du feu et laisser refroidir pendant 5 minutes. Verser la marmelade chaude dans les bocaux stérilisés et immédiatement fermer hermétiquement. Surveillez bien votre procédure de stérilisation et les instructions, quelques soient celles que vous choisissiez de suivre, car ceci est essentiel à la durée de conservation de votre marmelade. La marmelade se garde dans des bocaux hermétiques au maximum 2 ans. Profitez-en bien!